REFERENTIEL NATIONAL QUALITE

Certifiez votre organisme de formation

Prévue par la loi « Pour la liberté de choisir son Avenir Professionnel » du 5 septembre 2018, la sortie de plusieurs décrets et arrêtés relatifs à la qualité des actions de la formation professionnelle, donne vie à l’article 6, en précisant les critères auxquels seront soumis les prestataires de formation.

Le référentiel national vise principalement à renforcer les pratiques des Organismes de Formation professionnelle (OF), des Centres de Formation d'Apprentis (CFA), de VAE et Bilans de compétences avec une obligation de certification à partir du 1er janvier 2021 pour ceux intervenant sur le marché conventionnel.

Il devient primordial pour tout prestataire de prouver sa capacité à délivrer des formations selon les critères du référentiel afin de pérenniser ses financements mais aussi de gagner la confiance des particuliers et des entreprises.
Alors quels sont les critères du référentiel national ? Comment être en conformité face au décret ? Qu’est-ce que la certification ? Quelles sont les modalités de certification ? Comment simplifier ses démarches ?

Le référentiel national sur la qualité des actions de formation professionnelle compte 7 critères.

Le décret n° 2019-564 du 6 juin 2019 publié au Journal officiel du 8 juin détermine les critères du référentiel national sur la qualité des actions de formation professionnelle auxquels devront satisfaire les prestataires d'actions concourant au développement des compétences à compter du 1er janvier 2021.

Les conditions d'information du public sur les prestations proposées, les délais pour y accéder et les résultats obtenus ;

1.

L'adaptation aux publics bénéficiaires des prestations et des modalités d'accueil, d'accompagnement, de suivi et d'évaluation mises en œuvre ;

3.

La qualification et le développement des connaissances et compétences des personnels chargés de mettre en œuvre les prestations ;

5.

Le recueil et la prise en compte des appréciations et des réclamations formulées par les parties prenantes aux prestations délivrées.

7.

L'identification précise des objectifs des prestations proposées et l'adaptation de ces prestations aux publics bénéficiaires, lors de la conception des prestations ;

2.

L'adéquation des moyens pédagogiques, techniques et d'encadrement aux prestations mises en œuvre ;

4.

L'inscription et l'investissement du prestataire dans son environnement professionnel ;

6.

  • Facebook Social Icon